Agosto 2013 - Randonnée in Francia dei Cavalieri Senza Frontiere - Les Rousses/Lac du Bourget (Abbaye Royale de Hautecombe)

15 agosto 2013

Per proseguire il cammino della Sacra Sindone un gruppo di cavalieri francesi e italiani aderenti all'Associazione "Les Cavaliers Sans Frontiere" dall'8 al 14 di agosto 2013 hanno effettuato il viaggio a cavallo in 5 tappe, con partenza da Les Rousses e arrivo a Lac du Bourget (Abbaye Royale de Hautecombe).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

UNE RANDONNEE DEPAYSANTE

L'équipe constituée pour cette randonnée, je la connais très bien  J'ai pratiqué ce genre d'exercice avec bon nombre d'entre eux. Le projet de relier Saint Hippolyte à Chambéry trottait dans nos têtes depuis quelques mois, Paulo, parti trop tôt, là où il est, nous poussait sûrement à la réaliser cette rando. Les rôles sont répartis : Christian, Alain et moi nous nous occupons de trouver les gîtes d'étape et le tracé équestre. Dans cette démarche essentielle, nous avons rencontré les bonnes personnes : Sylvie TINGUELY, une professionnelle du tourisme équestre qui connait bien les chemins du Haut Jura, Jean Yves COMBY,  lui aussi connait très bien le terrain, Martine LEOUTRE la spécialiste des chemins équestres du département de l'AIN et Vincent CHAVANAZ pour l'approche de Saint-Pierre-de-Curtille. A tous les quatre nous leurs disons encore une fois merci pour votre  compétence et votre gentillesse. Parmi les personnes qui nous ont aidé, je voudrais citer Ginette et Claire de l'association «  Grandes Traversées du Jura » pour l'aide qu'elles nous ont apportée dans le domaine de la communication, tout comme Michèle ULRICH, directrice et Thomas MONNIER, animateur de l'Office de Tourisme de la station LES ROUSSES.

Le sentier des crêtes que nous avons choisi est d'autant plus agréable qu'il met tous nos sens en éveil. La vue, depuis les nombreux belvédères naturels nous enchante. Voir le Mont Blanc, le plateau du Retord, le Salève et le Rhône dans la plaine, c'est une image très forte que nous garderons longtemps  en mémoire, L'ouïe, pas un bruit, un silence seulement brisé par le frottement des sabots sur le sol. L'odorat, reconnaître les conifères qui peuplent la forêt.  Le goût, il attendra le casse-croûte de midi. Au menu, rillettes, jambon du pays, morbier, délicieux fromage au lait de vache, fabriqué dans le Jura, le blanc de Seyssel est très apprécié, pour le rouge, un vin de LANGHE offert par nos amis italiens à fait l'unanimité. Après la pose déjeuner, il faut repartir, les cavaliers prennent le temps de jeter un coup d'oeil sur un panorama magnifique et l'équipe reprend son chemin.

La traversée du Jura, telle que nous l'avons faite, offre aux randonneurs un accueil convivial et de qualité : soit en gîte d'étape, soit en refuge isolé ou en auberge en pleine campagne. La randonnée des Cavaliers Sans Frontière sur le chemins du Saint Suaire répond à notre attente : un contact vrai et profond avec la nature, les hommes et le cheval, le Jura, un massif à dimension humaine a répondu à nos souhaits,

Un soir, on fête un anniversaire, le Cerdon a coulé à flot et le marc du Bugey, fort apprécié par les cavaliers transalpins, a fait chanter tout le monde. C'est aussi ça la randonnée ! D'autres soirées, plus calmes, certains jouent aux cartes ou chantent et parfois s'amusent au jeu de la poule,,,,,,

Nous avons tout de même, à Saint-Pierre-de-Curtille, passé une très agréable soirée culturelle. Au programme, visite commentée, par la châtelaine du château de POMBOZ, une très belle demeure bien restaurée ou un tableau de Jeanne d'Arc semble rassurer les visiteurs. Plus tard, Brice PERRIER, auteur du livre « Qui a Peur du Saint Suaire ? » et André PALLUEL-GUILLARD, universitaire et historien ont animé une causerie sur le thème : Le Saint Suaire et la Maison de SAVOIE. Nous avons passé un agréable moment en leur compagnie, culture et détente vont bien ensemble quant on a la chance de rencontrer ces deux personnes !

Dernier jour, arrivée à l'abbaye Royale de Hautecombe, surprise se n'est pas soeur Caroline Nadale

(celle qui m'a aidé à préparer notre visite) qui nous accueille mais une autre jeune fille, elle nous explique qu'elle a été choisie parce qu'elle était cavalière, enfin, avant de venir dans la communauté du Chemin Neuf, très présente et aussi très discrète. Pot d'accueil , messe avec citation par le prête de notre présence, ensuite repas de clôture servi dans un cadre enchanteur, sur les pelouses, ombragées des terrasses avec vue sur le lac, un grand moment avant de se quitter mais sûr de se revoir pour continuer notre voyage sur les traces du Saint Suaire à Nice, Saint Hippolyte,Lirey,,,,,,,,,,,,,

Les cavalières et cavaliers :

Rachel Cominazzi, Patricia Grosjean, Aude Paccalin,Véronique Jouannic, Cristina et Francesca Nicol, Margarita, Bernard Sevez, André,Payerne, Christian Perillat, Alain Grosjean, Jean-Léon Perrier, Gaetano Borrello, Sergio Amprimo, Stépane Jouannic, Giogio Sica, et Roland Cominazzi.